Comment ouvrir un boutique en ligne ?

Les boutiques en ligne ont le vent en poupe depuis quelques temps. Cette solution distribution procure de nombreux avantages non négligeables. En plus de faire gagner du temps aux clients, cela permet aussi d’augmenter votre chiffre d’affaires. Néanmoins, créer une entreprise virtuelle nécessite quelques étapes à suivre. Comment ouvrir alors une boutique en ligne ? Voici quelques éléments de réponse.

Ouvrir sa boutique en ligne avec 6 étapes : TUTO vidéo

Choisir une forme juridique et s’immatriculer

La conception d’une boutique en ligne se déroule en plusieurs étapes qui doivent être bien effectuées. Celles-ci doivent être identifiées et suivies rigoureusement. Ceci permet de créer un magasin virtuel performant et durable.

Reconnaissance juridique

La création d’une boutique virtuelle passe par une reconnaissance juridique. Avant de lancer la moindre démarche, il est important de définir la structure juridique de votre société. Pour ce faire, rendez-vous auprès des organismes compétents comme l’INSSE. Cet enregistrement vous permet non seulement d’être reconnu officiellement, mais de bénéficier également d’un numéro d’immatriculation.

Toutefois, sachez qu’il existe différents statuts juridiques. Vous ferez un choix en fonction du type d’activité que vous désirez mettre en place. Pour une entreprise virtuelle, optez pour le régime d’autoentrepreneur. Néanmoins, si avec le temps vous désirez agrandir votre activité, il est préférable d’opter pour le régime d’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Par ailleurs, vous pouvez aussi faire recours un à comptable ou à un conseiller fiscal afin de bénéficier de quelques conseils.

Déclarer sa boutique à la CNIL

Créer une boutique virtuelle requiert également une déclaration auprès de la CNIL (Commission Nationale de l’Information et des Libertés). C’est ce service qui s’occupe des plateformes commerciales qui collectent les données personnelles des clients et des prospects.

Choisir le nom du domaine

Le nom du domaine est une étape importante qu’il ne faut pas négliger. Pour ce faire, vous devez prendre le temps de bien réfléchir afin de choisir une dénomination unique et mémorable. Ceci pourra permettre aux visiteurs de vite le retenir. Néanmoins, sachez que ce nom va de pair avec l’hébergement de votre future entreprise virtuelle. Il vous revient ainsi de trouver un hébergeur fiable pouvant remplir cette mission. Cependant, vous devez savoir qu’il existe trois types d’hébergement web qui sont répertoriés dans le tableau ci-dessous

 

``````

Types d’hébergement

Description

Mutualisé

Ici, vous partagez le même serveur avec d’autres.

Dédié

En optant pour ce type d’hébergement, vous êtes le seul à utiliser le serveur.

Le cloud

Ce serveur est virtuel et peut être redimensionné en fonction de vos besoins.

La première solution est la moins dispendieuse, mais aussi la moins performante. Quant à la seconde, elle est la plus complète et la plus coûteuse. En ce qui concerne la troisième, elle est généralement la plus chère des serveurs. À cet effet, elle est conseillée pour les plateformes qui ont un trafic très variable et très important. Il vous revient donc de faire un choix selon vos attentes et vos besoins.

Bien rédiger le business plan ou le cahier de charge

C’est un facteur important qui intervient dans la création d’une boutique virtuelle. En effet, le cahier de charge vous permet de définir et de consigner chaque étape ou processus de votre projet commercial. Ce document vous servira de référence lors de la création et de la gestion de votre site en ligne. Autrement dit, rédiger un cahier de charge vous permet d’avoir une idée sur tout ce que vous faites. N’hésitez donc pas à établir ce document pour la parfaite réussite de votre projet.

Trouver des fournisseurs

Trouver des fournisseurs est aussi important pour votre société virtuelle. Pour avoir un stock de produits à vendre, il est indispensable d’avoir un fournisseur fiable. Pour cela, faites l’étude de marché. Ceci vous permet de dénicher les grossistes sérieux.

Le fait que vous ayez un numéro d’enregistrement du service fiscal vous permettra d’être mis en contact avec les grossistes crédibles, car ceux-ci accordent leur confiance aux magasins immatriculés. Cependant, n’hésitez pas à comparer les prix, la qualité du produit, les conditions d’achats, les conditions de livraison ou encore les services qui vous sont proposés.

Choisir une entreprise de livraison

La satisfaction des clients passe aussi par la réception des colis dans les heures précises. Puisque vous avez maintenant trouvé un grossiste, il vous faut également une structure qui se chargera de livrer vos produits et services. Pour cela, vous pouvez par exemple faire recours à « La Poste ».

Cette entreprise est reconnue pour livrer des produits des entrepôts de stockage jusqu’au domicile des clients. Toutefois, vous avez aussi la possibilité de choisir des transporteurs privés comme Exapaq ou DHL par exemple. Il vous revient de faire un choix afin de dénicher la bonne offre. N’oubliez pas de négocier le prix ainsi que le nombre de colis qui sera livré par mois ou par an.

Intégrez les fiches produits à la boutique virtuelle

Avant d’acheter un produit, le client aura besoin d’information. Il est donc nécessaire d’optimiser votre plateforme en ligne avec les fiches produits. Puisque votre boutique est déjà en place, prenez le temps de donner des descriptions concises sur chaque produit que vous proposez. Pour inciter les internautes, établissez des réclames de qualité.

Rédiger les conditions générales de ventes et les mentions légales

Pour vous conformer aux règles en vigueur, vous devez renseigner les conditions générales de ventes et les mentions légales. Cette partie nécessite la présence de quelques informations à savoir :

    ```
  • le nom et l’adresse de la boutique;
  • le numéro attribué par la CNIL ;
  • le nom de l’hébergeur du site ;
  • les méthodes de contact (mail, adresse postale, téléphone, etc.),
  • le nom du propriétaire de l’entreprise.
  • ```

Toutes ces informations doivent être insérées afin d’assurer votre crédibilité. De plus, cela vous protège lorsqu’un client ne respectera pas les conditions.

Opter pour les méthodes de paiement

Il est important d’avoir une boutique en ligne, mais il est aussi nécessaire de faciliter les choses en matière de paiement. Il existe plusieurs méthodes de paiement que vous pouvez proposer à vos clients. Préconisez les méthodes faciles d’utilisation.

Pour finir, vous devez veiller à ce que ces solutions soient sécurisantes et rassurantes pour vos prospects. Vous pouvez par exemple opter pour le chèque, la carte bancaire, les porte-monnaie virtuels (Paylpal ou Paylib), les cartes prépayées, le virement bancaire et bien d’autres. Vous pouvez aussi cumuler plusieurs de ces solutions afin que les clients puissent eux-mêmes faire leurs différents  choix.